Apprendre à se créer de minis habitudes en 5 jours

Alors qu’il y a deux ans, j’avais du mal à sortir de mon lit et à m’habiller, ça fait maintenant plus de deux mois que je me lève quasiment tous les matins à 5h pour aller à la salle de gym !

Bien que travailler en freelance comporte toujours ces hauts et ces bas que j’ai toujours bien l’intention de partager avec vous, parfois, ça a du bon de regarder par dessus son épaule et de voir le chemin parcouru.

Le truc, c’est qu’il y a quand même deux ans entre le temps où je pouvais rester dans mon lit toute la journée et maintenant où je me lève à 5h alors que Paris s’éveille. Parce que changer prend du temps. En fait, à moins d’une épiphanie, il est très difficile de changer. Mais le problème des épiphanies, c’est qu’elles n’arrivent pas super souvent.

J’avais l’habitude de penser qu’il y avait des gens plutôt du matin, et des gens plutôt du soir… C’est à dire qu’avant 10h et mon 3ème café, il ne fallait pas trop me parler ! Mais maintenant, je n’y crois plus trop à cette idée ; je crois que tout est une question d’habitude et que c’est Aristote qui avait raison.

Caro-Hardy-habitudes

Quand on est face a un gros objectif, comme se remettre au sport, lancer son activité freelance ou apprendre à jouer de la guitare, on a souvent un premier élan de motivation. Ce qui est une bonne chose d’ailleurs, car la motivation permet de démarrer. Le problème, c’est qu’immanquablement, elle s’essouffle et on finit par abandonner pensant qu’on est un(e) gros(se) feignant(e) incapable de finir ce qu’on entreprend.

C’est à partir de là que j’ai commencé à m’intéresser à la science comportementale, aux systèmes et à la façon dont les habitudes fonctionnent. Souvent, on associe l’idée d’habitudes à l’idée de routine et on voit ça plutôt comme une mauvaise chose. En fait, on a tous des habitudes. Des tas. Une habitude, c’est juste quelque chose qu’on fait régulièrement et automatiquement, sans y réfléchir, comme se laver les mains après avoir été aux toilettes par exemple.

Et puis honnêtement, quand on commence à travailler en freelance, il ne reste plus grand chose de vraiment stable dans sa vie. Ni clients, ni collègues, ni salaire tombant ce toujours-même-jour-rassurant-et-régulier de la fin du mois. Même le pays change souvent si on profite de la flexibilité du travail en freelance pour voyager. Alors tout ce qui est un tant soit peu régulier est vraiment le bienvenu dans le quotidien !

Au départ, ce que j’ai lu, c’est qu’il fallait 3 semaines pour créer une nouvelle habitude. Le problème, c’est que j’ai déménagé 12 fois en 12 mois. Et perdre 3 semaines à chaque fois est un désastre pour les affaires et sa santé physique. Et puis, j’ai découvert et testé d’autres techniques : j’ai essayé les stick bets (paris) : 2 semaines sans produits laitiers sous peine de devoir verser 200 euros à une organisation anti-mariage gay – autant vous dire que j’ai pas craqué ! J’ai aussi une partenaire d’imputabilité (LA bonne copine quoi !) qui m’aide chaque semaine à faire ce que j’avais dit que j’allais faire parce que c’est jamais top de devoir s’entendre raconter des excuses bidon pour justifier pourquoi on n’a pas fait telle ou telle chose ; et je vais peut être même me laisser tenter par Pavlok, un bracelet qui vous donne une décharge à chaque fois que vous aller faire un tour sur Facebook au lieu de bosser (hm réflexion faite, je vais essayer de convaincre le Boyfriend de tester en premier !).

Mais ce qui fonctionne le mieux à mon avis, c’est d’y aller à petits pas. Mais alors à tout petit pas. C’est à dire de prendre le comportement qu’on aimerait avoir et de pratiquer encore et encore l’action la plus minuscule possible pour en arriver là. Si on souhaite apprendre à parler anglais par exemple, alors l’engagement, c’est seulement d’ouvrir Duolingo tous les matins après s’être versé son café. Juste ouvrir l’appli et la refermer ; et non-pas s’engager à en faire une heure par jour ! Parce que le truc, c’est qu’une fois qu’on a ouvert l’appli, il y a quand même de grande chance qu’on réponde à une ou deux questions en passant… Et surtout, ce qui compte, c’est la pratique de l’habitude d’apprendre l’anglais, plus que l’apprentissage en lui-même et le nombre de mots appris par coeur chaque jour.

Cette méthode – appelé Tiny Habits et développé par BJ Fogg, directeur du laboratoire en sciences comportementales de l’Université de Stanford, a été une vraie transformation dans ma façon de percevoir mon comportement au quotidien. Tellement qu’en février, je me levais à 1h du matin tous les mercredis pour suivre un cours de 6 semaines avec BJ Fogg et devenir Coach en Tiny Habits (Minis Habitudes).

Tellement aussi que j’ai décidé d’enseigner les Minis Habitudes gratuitement via le blog pour ceux ou celles qui le souhaitent. Pendant 5 jours, vous pourrez pratiquer 3 nouvelles habitudes mais l’objectif est surtout de s’entrainer à en créer de nouvelles. Et pendant ces 5 jours, vous recevrez une guidance par e-mail.

Bien que ce stage ne vous coûtera pas un centime, ce n’est pas totalement gratuit non-plus. Je vous demanderais à l’issue de la semaine de bien vouloir partager l’existence de ce cours sur Facebook, Twitter ou avec 3 de vos amis. Il n’y a aucune obligation bien entendu, c’est seulement si la méthode vous a plu. Mais ça j’en suis plutôt sûre, car c’est vraiment une petite expérimentation simple et sympa pouvant avoir sur le long terme un impact immense sur vous-même : imaginez ne plus jamais dire “j’ai la flemme !” / « j’ai pas le temps » / « je suis trop fatiguée en ce moment ! ».
Et si ce stage ne coûte rien, je souhaite aussi qu’il soit un passage obligatoire pour tous ceux ou celles qui voudront s’inscrire au cours premium que je lancerais dans quelques semaines pour développer son activité en freelance. Parce que je veux que CaroHardy.com soit une communauté de gens qui s’efforcent d’agir et qui non-pas de simples lecteurs passifs.

Et enfin, pour être sûre de bien pouvoir accompagner tout le monde dans l’apprentissage des Minis Habitudes, je ne coacherais que 12 personnes à la fois. Donc inscrivez-vous rapidement pour qu’on puisse organiser la prochaine session au plus vite.

Qu’est-ce que vous voulez accomplir ? Apprendre une nouvelle langue ? Finir votre roman ? Etre plus productif et efficace au travail ? Vous mettre à la course à pied ? Ou même juste être plus optimiste ?

Je ne veux pas manquer le prochain article qui m'aidera à me lancer en freelance, me construire une activité qui me passionne et à avoir une vie pas banale ! Merci de promettre de ne pas me spammer :)

Déjà 13 commentaires Ajoutez le votre

  1. Jeremy

    Les mini habitudes sont devenus indispensables pour moi, maintenant.
    Ce qui m’a surpris le plus, c’est la rapidité à laquelle ces habitudes s’installent !
    Bon, le premier jour, d’accord, il a fallu que je me botte les fesses pour y penser. Mais ensuite, très vite c’est devenu naturel, comme si je l’avais toujours fait (c’est bien ça une habitude, non ? ).

    Un petit conseil, il faut vraiment que l’action à faire ne demande aucun effort. Comme ça on ne se lasse pas, on abandonne pas, et on s’habitue !

    • Caro Hardy

      Wow ! Super commentaire ! Merci Jeremy.
      Et oui, c’est tout à fait ça une habitude :)

  2. Wahl

    Hello, j’ai suivi le programme des Minis Habitudes la semaine dernière, le but étant pour moi de prendre des habitudes plus matinales quant à la rédaction de mon mémoire de master. Après m’être versé mon café, j’allume mon ordi et relis le travail de la vieille : voilà une des MH qui a le plus marché! Dur sur au début de se motiver quand on se lève du pied gauche mais après quelques efforts cela devient plus facile et apporte même une certaine fierté et surtout on devient rapidement plus actif au réveil et prolifique dans son travail… Si vous vous reconnaissez dans ma description, contactez Caro, inscrivez vous et vous verrez c’est tout benef!

  3. Matthieu

    Voilà que 4 jours se sont écoulés depuis la fin de la formations sur les Minis Habitudes et mes habitudes sont toujours ancrées dans mon quotidien.
    Cette technique permet vraiment d’automatiser les tâches que l’on a commencées par un élan de motivation. En plus Caro nous offre un formidable suivi qui permet de rester motivé et de coller le mieux à la méthode.
    J’ai adoré le suivi personnalisé et individuel tout comme les sentiments de réussites récurrents qu’offre chaque habitude réalisée.
    Voilà, c’est à votre tour, n’hésitez plus, foncez : c’est une supère expérience!

    • Caro Hardy

      Merci beaucoup pour ton commentaire Matthieu. Cette expérience avec toi fut très sympa pour moi aussi !

  4. Olivier

    C’est vrai que les mini habitudes sont faciles à mettre en place. Il y a très longtemps que je souhaite me remettre à l’Anglais mais parce que cela prend du temps et de l’énergie, j’ai sans cesse repoussé le moment de m’y mettre.

    Avec le programme des mini habitudes, toute l’appréhension liée au temps que cela va prendre s’efface puisque cela ne prend que quelques secondes.

    Quand à la seconde difficulté qui est de se motiver et de trouver l’énergie pour s’y mettre, elle disparait également : après avoir fait cela, je fais … Point ! je ne tergiverse pas, je ne me demande pas à quel moment je vais le faire … Je fais ! Et je met en place une séquence automatique qui permet d’enclencher cette nouvelle habitude. C’est génial ! Et ça marche super bien.

    Après une semaine à suivre la formation, je vois se dessiner une nouvelle manière de transformer simplement, pas à pas, ma vie …

    Par contre, il me semble nécessaire, pour que cela livre son plein potentiel, d’être bien au clair avec ses objectifs.

    En tout cas, c’est un super outil. Merci Caro

    • Caro Hardy

      Merci pour ton commentaire Olivier ! C’est tout à fait ça : les Minis-Habitudes sont extrêmement pratiques pour des objectifs qui s’étendent sur la durée. Clairement, apprendre une langue étrangère est un projet sur le long-terme, un processus même plutôt car sans véritablement fin. On peut toujours s’améliorer en anglais.
      On a souvent tendance à surestimer ce qu’on peut faire/apprendre sur le court-terme, mais on sous-estime à mon avis complètement combien on peut apprendre et progresser en un an ! Dans ce cadre, on voit bien qu’en faire un peu tous les jours – même le strict minimum en faisant juste acte de présence (et simplement ouvrir son livre d’anglais ou l’application DuoLingo) compte bien plus que d’y passer 2 heures une fois toutes les 3 semaines.
      C’était cool de faire les MMH avec toi !

  5. Karine

    J’ai suivi le cours MMH cette semaine et je remercie Caro qui nous met le pied à l’étrier! Réussir à suivre son mini programme est très gratifiant et donc motivant pour la suite! J’ai en tête d’autres mini-habitudes à mettre en place et je vais songer à célébrer encore plus mes réussites… J’ai déjà vivement recommandé autour de moi ce cours pas du tout chronophage ni énergivore!

  6. Ratchéat

    Le jour où j’ai découvert le site de Caro Hardy et son mini stage pour se créer des mini habitudes, je suis devenue une autre, celle que j’ai toujours voulu être… Une fille organisée !!! Et j’ai arrêté de procrastiner !!!
    J’ai commencé par des habitudes très simples, comme allumer mon ordinateur après avoir préparé mon café ou m’appliquer une crème hydratante le soir après m’être brossé les dents. Je fus surprise moi-même de les tenir sans avoir à me forcer ! Cela a créer en moi un sentiment euphorisant qui s’est ensuite répercuté sur ma vie professionnelle. Là où je traînais des pieds, je me suis mise à accomplir avec entrain des tâches qui me rebutaient, comme la compta ou la gestion de mes stock ! Bref, c’est un vrai miracle pour la faignéante que je suis, que j’étais ! Merci Caro !

  7. Laura

    J’étais d’abord très emballée mais en fait il n’y a aucun suivi, n reçoit effectivement des mails, mais pas de réponse aux nôtres comme indiqué. Comme les dates ne sont pas inscrites sous les articles ni même la date des commentaires, je ne sais même pas si ce blog et ces articles sont « périmés ». Dommage ! Le guide est toutefois sympa mais un peu léger, n’espérez pas des miracles !

  8. Eric

    Bonjour,
    Ce stage existe t-il toujoujours ? Je me suis inscrit, mais le processus de validation ne semble pas fonctionner.

  9. Izou

    Je me suis amusée
    – la mini habitude du lever n’est pas encore bien ancrée
    – en revanche je fais 2 gammes et mes suites d’accord après chaque chasse d’eau avant j’oubliai mon piano. Ce qui m’a aidé c’est idiot c’est la rime « eau-o » qui s’est ancrée dans mon cerveau.
    – après chaque escalier je fais 10 pompes. Je ne les faisais pas régulièrement. Là mon cerveau me le rappelle sans que j’ai à réfléchir. J’en fais plus qu’avant.
    – Je vais tâcher de me créer d’autres habitudes, notamment pour sortir plus régulièrement. Je viens de m’offrir un capteur de marche et de mouvement.
    – Je vais tester les mini-habitudes du Week-end.
    J’aime le côté mini, idéal pour contrer le perfectionnisme et exercer les petits pas. Un grand merci

Ajouter un commentaire