Comment devenir UI/UX designer ?

product-design-uiux-carohardy-600

Au cours des 6 dernières années, depuis que je me suis formée au webdesign, j’ai alterné travail en freelance et emploi à temps plein pour des startups.

Bien que je passe pas mal de temps à promouvoir le travail en freelance et à enseigner les rudiments sur ce blog, je ne me suis pourtant pas décidé à ne jamais avoir de job au sens traditionnel du terme.

Ne vous méprenez pas, avoir un job normal n’est pas optimum. Mais travailler dans une start-up, entourés de gens motivés a un certain attrait.

C’est pour ça qu’au lieu de choisir la voie d’avoir ma petite agence de webdesign à moi toute seule, j’ai poursuivi mon apprentissage en autodidacte pour devenir ce qu’on appelle « product designer ».

Voici comment je m’y suis prise pour shifter ma façon de penser et concevoir le design et passer de ‘designer’ à ‘product person’.

Définir le problème à résoudre

La toute première fois que j’ai travaillé sur une application, c’était à Bankin. J’étais même pas employée. J’ai juste bossé sur quelques idées pour améliorer l’appli et je me suis retrouvée à bosser pour eux pendant quelques mois à Paris.

Vous pouvez améliorer n’importe quel software par vous-même, en commençant ne serait-ce qu’avec un papier un crayon.

Téléchargez les applications Blablacar et Leboncoin sur votre portable et testez-les.

La raison pour laquelle les applis telles que Uber ou AirBnB sont aussi populaires, c’est parce qu’elles rendent possible la suppression d’une ou même plusieurs étapes du processus original (exemple: plus besoin de payer le taxi à la fin de la course, plus besoin d’attendre le taxi en bas puisque vous savez exactement quand il arrive, etc etc…)

Vous pouvez ainsi essayer de réfléchir ainsi : quelles étapes peuvent être combinées ou même entièrement supprimées pour rendre plus simple l’expérience de l’achat d’une robe de mariée couture d’occasion ou de choper une occas’ pour monter voir des potes sur Paris pour le weekend.

**A FAIRE**

A partir de là, vous avez 2 options:
– Soit vous choisissez une application ou un software et essayer de l’améliorer
– Soit vous choisissez un problème que les gens rencontrent et essayer de voir comment le résoudre via une application*

*Le ’product design’ ne se réfère pas exclusivement aux applications et softwares numériques. Un cours en ligne peut être le format du produit que vous avez choisi pour résoudre un problème. Mais pour simplifier, je me concentre ici sur les produits digitaux, dans la mesure où ‘product designer’ est un de ces nouveaux rôles qu’on retrouve notamment au sein des start-ups.

La phase de recherche

C’est la que ce différencie les product designers des communication designers. Vous n’êtes plus à la recherche d’inspiration. Vous devez comprendre le problème. Vous devez comprendre et connaître les personnes qui souhaitent résoudre ce problème avec votre appli du bout des doigts.

Et pour ça, il n’y a pas quatre chemins : vous devez parler à ces personnes.

Quand je travaillais pour une appli bancaire, on a dû travailler sur une application qui permette aux gens d’investir. Donc on a interviewé plusieurs personnes pour déterminer comment les gens investissent, comment ils économisent et comment est-ce qui abordent la question de l’épargne en général.

On s’est vite rendu compte que la vaste majorité des trentenaires à qui on a parlé n’avait pas 10 ou 20000 euros de côté, prêt à investir en bourse.

Par contre, investir entre 50 et 200 euros par mois est réaliste.

Cet enseignement fut un des principes de base de la façon dont on a conçu l’appli.

Actuellement à Clue, on essaye d’améliorer l’application pour les gens qui prennent la pilule. Donc j’ai passé ma semaine à discuter avec ces personnes pour vraiment comprendre leurs habitudes autour de la prise de la pilule contraceptive, qu’est-ce qu’il se passe en voyage, que font les gens quand ils l’oublient, etc…

**A FAIRE**

S’asseoir avec quelqu’un (ça peut être un ami ou un collègue pour commencer) et poser des questions autour du sujet que vous recherchez.
Notez que vous cherchez à savoir ce qui est, c’est à dire ce que les gens font, tout en étant attentif à ce qu’ils disent. Ces deux choses sont souvent différentes et c’est souvent au coeur de cette dichotomie que réside la solution.

Concevoir une solution

C’est là qu’on s’attaque au design à proprement parlé.

Le plus simple, c’est de commencer sur papier. J’utilise ces contours d’iPhone pour me donner un contexte.

En utilisant Pop pour créer un prototype rapidementet ainsi concevoir une séquence entière d’écrans guidant de façon interactive l’utilisateur, qui peut ainsi tester votre solution directement dans votre smartphone.

L’idée, c’est d’avoir une séquence complète, un flow, qui résout le problème original, au lieux d’une vue d’écran au design parfait, mais qui ne s’intègre pas à une logique de solution.

Tester le flow

Passez leur votre mockup faite dans POP et observez leur réactions. Demandez-leur ce qu’ils pensent et ce que ce qu’il voit veut dire.

L’important à cette étape, c’est valider votre solution. Une fois fait, itérez et adjustez le design en vous basant sur les retours de vos utilisateurs.

Le processus n’est pas compliqué en soit, et vous pouvez concevoir une première version de votre application en un weekend.

Les choses se corsent un peu plus tard (quand les questions de respect de ‘design language’, les challenges d’une bonne communication avec les développeurs et les managers au sein des équipes scrum, etc.) mais c’est l’idée principale derrière la notion de product design.

Et c’est applicable que vous soyez développeur, designer, product manageur ou entrepreneur.

N’hésitez pas à partager vos idées de création dans les commentaires ci-dessous.

Je ne veux pas manquer le prochain article qui m'aidera à me lancer en freelance, me construire une activité qui me passionne et à avoir une vie pas banale ! Merci de promettre de ne pas me spammer :)

Déjà 3 commentaires Ajoutez le votre

  1. BOUZALFAN Miloud

    Merci pour cet article, ça m’aide beaucoup car je suis Graphiste & Webdesigner et j’évolue petit à petit vers le métier de UI/UX designer. Je connaissais pas POP (Marvel), c’est juste super, je vais le tester et voir ce que ça donne. Merci, je suis content que tu es repris les articles sur ton blog, j’aime beaucoup tes articles.

  2. Paul khodr

    Bonjour Caro
    Je monte une société de financement de consomateur dans tout les pays arabes. En termes de design, toute notre équipe pense que Le travail de N26 est tout simplement exceptionnel.
    Il nous intéresserait d’en discuter avec vous pour voir Les moyens de collaborer.
    A bientôt
    Paul

  3. Jennifer V.

    Bonjour, je suis autodidacte complète !
    Je m’explique : je suis actuellement étudiante à l’université. Avant cet été je n’avais aucune idée de ce qu’était l’UX design. Comme le secteur du web me plaît (rédaction, HTML, CSS) je me suis dit que j’allais prendre cette voie mais BAM problèmes, comment faire lorsqu’on a pas les moyens de faire une école, que l’on veut apprendre en autodidacte et qu’on a une licence d’Antiquité qui ne colle pas du tout avec le secteur? Après avoir lu des livres (Eyrolles), suivi des cours en ligne (openclassrooms, udemy, elephorm) je me suis mise à suivre des blogs sur l’UX pour obtenir des conseils de professionnels, des personnes déjà dans le métier et qui pourraient me conseiller, voire même me donner une chance !
    En tout cas je vous remercie pour ce blog, ça me rassure de voir qu’il est possible de s’en sortir :)

Ajouter un commentaire